Le Mont St Michel à nos pieds

Il est 23h00 passée, la dernière voiture arrive au lieu de rendez vous à Granville. Une vieille maison aux allures de celle des Weasley  (Harry Potter forever) protège les retardataires de la pluie torrentielle comme seule la Normandie sait les faire. La nuit est confortable: on fait connaissance, on se réchauffe avant d’aller se coucher en redoutant le lendemain sous la pluie…

Jour 1

Pourtant, au matin il n’y a plus une goutte. Ce sont peut être les cloches de Notre Dame qui ont pensé aux pèlerins en appelant le vent 😉 . Alors une courte prière et c’est parti!

A la sortie de Granville

Bon et la suite? Et bien il fait étonnement bon pour prendre le chemin côtier alors pourquoi s’en priver? C’est une marche ponctuée de chants, de discussions, de mouettes, de bruits de vagues, de vent dans les oreilles qui réveille nos participants. On se permet même d’aller longer la mer sur la plage, Antoine en profite pour pour la première fois son joujou volant afin de filmer de haut.

A la pause déjeuner on aperçoit le Mont St Michel qui pointe à l’horizon, certains retrouvent leur réaction d’enfant à la découverte du Beau.

Cyprien avait peur qu’on le prenne pour un touriste…

Cet homme a encore faim

Cette journée c’était aussi l’occasion de faire la connaissance avec l’abbé Desjars, nouveau venu mais pas si nouveau que ça: ancien de l’association il est revenu en force et nous a même fait un topo qui a captivé chacun, il a même réussi a placer le Seigneur des Anneaux de J.R.R. Tolkien dedans. Je le soupçonne d’être fan.

Bref, le soir arrive et notre joyeuse équipée arrive au bivouac. Fatigués, harassés mais heureux, le dîner se prépare et les chants naissent avec les étoiles du ciel.

Jour 2

L’aube se lève, les garçons et les filles se mettent en route pour rejoindre le bord de la baie ou nous avons rendez-vous avec le guide que nous appellerons « Patrick » ici.

Patrick est un guide de la baie du Mont Michel certifié, il connais les moindre recoins, les marées, la vérité sur les sables mouvants, les légendes et histoires du coin. Il nous partage tous cela avec verve et énergie. Le vent nous accompagne et fait danser les nuages dans le ciel azur. Nous n’avons pas froid pour un mois de novembre.

« Patrick » nous raconte la légende du rocher

Bientôt, le Mont de l’archange s’impose devant nous et avec lui toute son histoire gravée dans l’architecture, il nous reste quelques heures pour le visiter et se reposer autour d’un café bien mérité.

Le cheminement vers le MSM c’est aussi une recherche du Beau

Le président de l’association nous rassemble pour nous annoncer le prochain voyage de cet été : Turin – Florence !
Sous le regard amusé des touristes devant tant de joie, les jeunes pèlerins entonnent des chants dans la navette du retour : nous nous retrouverons bientôt…à vélo! 🙂

© 2015 Enavance. Tous droits réservés.

Nous contacter