Le débrief de l’été

Souvenir d’un été dans le pays Basque

La fin de l’été est annoncée, on est le 24 septembre et Antoine regarde par la fenêtre le ciel gris. On est loin des vacances où il était en train de pédaler sur les collines du pays basque, c’était il y a tout juste un mois. Les rires de ses amis et le soulagement à la fin d’une montée alors que 5 minutes plus tôt la plupart étaient en train de pester en se répétant à chaque coup de pédale : « Que suis-je venu faire dans cette galère? ». Quelle importance, l’effort est derrière moi maintenant et la descente devant! Si on prenait plutôt une photo?

 

Le groupe Charles de Foucaud se permet une petite pose au sommet

 

Et puis venait le moment de l’arrivée en ville, rien qu’à cette idée on ne peut s’empêcher de penser douche, apéros, repas et repos. Et pourquoi pas une petite pause au café du coin pour se prendre un verre au calme? Souvent, Mayeul se la jouait un peu Brassens: c’était l’occasion de sortir la guitare pour fredonner un petit air entraînant. Rien de plus agréable pour accompagner l’équipe intendance et l’abbé qui s’affèrent à préparer le repas costaud du soir.

Mayeul, la cigale musicienne: MVI_1109

 

L’abbé farfouille dans ses notes, c’est l’heure du topo

Les journées se succèdent, une agréable routine se met en place, le soleil est haut dans le ciel chaque jour et la nature dans toute sa beauté s’étend à nos roues…je remplie mes yeux.

Aux alentours de Lourdes

Vient un moment…magique: le groupe arrive à Biarritz. Balayé par le vent la ville se retourne sur notre passage, nous ne sommes pas là incognito, au contraire. Mes amis commencent a crier « EnAvance !  EnAvance ! ». Une joie non contenue car nous l’avons fait: nous sommes partis excités mais sceptique, nous sommes arrivés excités et hystériques! Quel bonheur, de voir tout le monde se féliciter, se prendre en photo, remercier à tout va voire même…pleurer ?

Pleurer de joie parce que c’est fort, de tristesse parce que c’est fini mais vite le président nous rassure: le staff est motivé pour qu’on se retrouve tous l’année prochaine pour un voyage encore plus fou !

 

Un grand merci à chacun d’entre vous, participants et futurs participants, staff et toutes les personne qui nous ont soutenu durant ce voyage.

 

Piment d’espelette & Espadrille Basque

On vous embrasse !

 

 

© 2015 Enavance. Tous droits réservés.

Nous contacter